Mac : Une innovation encore plus efficace que les antivirus !

Toujours plus d’innovation pour les antivirus sur mac

Les logiciels sont extrêmement sensibles à ce qu’on appelle la « monoculture » car leur reproduction est plus précise que celle d’un organisme biologique. La reproduction sexuée assure la présence de légères variations entre deux organismes, même s’ils appartiennent à la même espèce, la même race ou la même variété.

Best-5-Paid-Antivirus-for-Windows-and-Mac-OSMais toutes les installations d’Internet Explorer sur Windows sont identiques, jusqu’au dernier octet. C’est précisément ce fait qui permet aux hackers de coder un virus qui peut se déverser sur des millions d’ordinateurs.

Le problème est exacerbé par la prédominance de Windows qui, en tant que système d’exploitation, constitue une monoculture au sein de laquelle les hackeurs peuvent rapidement répandre leur virus.

Les autres systèmes d’exploitation tels que Mac OS d’Apple et le système d’exploitation Open Source de Linux sont intrinsèquement plus robustes et résistant aux virus, ce qui explique que les utilisateurs de Mac se sont longtemps passés d’antivirus.

Pour autant, aucun d’entre eux n’est totalement immunisé (même si une version bien installée de Linux peut fortement s’en rapprocher, c’est d’ailleurs pourquoi ce système reste très populaire lorsqu’il s’agit de serveurs). Cependant la récente débâcle avec la vulnérabilité logicielle Heartbleed (qui a révélé l’existence d’une faille de sécurité dans le logiciel qui n’assurait pas un bon encryptage des données sensibles sur des sites d’e-commerce et financiers) a montré que la technologie open-source n’est pas exempte de risques d’erreurs aux conséquences dramatiques. Ce bug a été une vraie déception pour les défenseurs de l’open-source.

Etant donné que la communication en réseau s’est révélée extrêmement pratique, les informaticiens ont cherché des moyens de contrer les méfaits des hackeurs au sein d’utilisateurs finaux caractéristiques – et ont créé les logiciels anti-virus(vous en trouverez sur le site de norton). Cependant, il semble que les hackeurs ont toujours une longueur d’avance et gagnent du terrain. L’entreprise de sécurité informatique Symantec estime que les logiciels anti-virus actuels ne nous protègent plus que contre 45% des attaques et a déclaré récemment que le vieux modèle de protection contre les virus doit être entièrement révisé.

Une trouvaille révolutionnaire

???????????????????????????????????????Récemment, il a été question d’une nouvelle approche du problème qui pourrait bien être les prémices d’une telle mise à jour. Michael Franz de l’Université de Californie à Irvine propose de s’inspirer de la reproduction sexuée afin que chaque installation d’un logiciel contienne de petites variations ; bien qu’elles n’aient aucun effet perceptible sur la performance du logiciel, elles devraient l’immuniser contre les virus.

Un compilateur traduit automatiquement les applications du le langage utilisé par les programmeurs vers le code machine compris par les processeurs. L’innovation de Michael Franz consiste à faire en sorte que le compilateur fasse son travail de manière sous-optimale, ce qui induit une installation légèrement moins « bonne » du logiciel sans conséquences sur son efficacité mais assez différente du premier pour rendre inoffensif tout virus conçu pour le logiciel original.

Les hackeurs s’adapteront peut-être à cette nouvelle technologie, mais en attendant il convient d’acclamer Michael Franz pour son invention. Vivement qu’elle soit mise en place !

Étiquettes :
© 2015 Protéger son Mac – Antivirus. All rights reserved.
Proudly designed by Theme Junkie.